Noël à l'île Maurice

(23 décembre au 2 janvier 2003)

   

Pourquoi Maurice ?   

Il faut savoir que, à la fin du siècle dernier, Corinne était allée à île Maurice avec une copine et que le récit de ce séjour "paradisiaque" revenait de périodiquement dans sa conversation. Il se trouvait aussi que le Greu et moi avions une sérieuse envie de soleil en cette fin d'année 2002. Il n'en fallait pas plus pour que la décision soit prise : ce serait Maurice pour Noël !!

 

Comment ?

Le 22 décembre nous quittons Genève (sous la pluie) et quinze heures plus tard (avec Air France, via Paris), nous débarquons à l'aéroport de Plaisance. Il fait beau et chaud et on se retrouve enguirlandés de fleurs jaunes sur le parking, le matin du 23. Le chauffeur du minibus qui doit nous faire traverser l'île jusqu'à l'hôtel nous parle des études à Maurice en attendant que tout le monde arrive. Il nous explique que le français et l'anglais sont les deux langues officielles mais que le français est plus connu à cause de la langue créole qui en provient:

Sur le parking de l'aéroport de Plaisance

   Le trajet dure une bonne heure et demie et nous débarquons vers 10h30 à l'hôtel Coralia Mont-Choisy (anc. PLM "Azur") situé entre Trou aux Biches et Grand Baie juste à côté du Club Med.

De l'aéroport à l'hôtel

Coup de chance, on nous octroie une chambre au premier étage du bâtiment le plus proche de la plage

Vues aériennes de l'hôtel

 

Petit repas de midi ...

 

... et partie de Ramses II sous les cocotiers.

Coucher de soleil vu depuis le balcon de la chambre

Facile d'entrer dans de l'eau à 28 °...

... mais c'est plus dur d'en sortir ! (apprentissage du ski nautique)

 

Présentation de fruits au resto

Danseuses le soir de Noël

Nénuphars au jardin Pamplemousse

C.G. Naiken, herboriste au marché central de Port-Louis

Un demi-siècle d'expérience dit le prospectus et médaille de bronze à l'exposition Inter-coloniale du bi-centenaire de Port-Louis. Alors, avec de pareilles références, impossible de résister : le pire c'est qu'il a fallu ensuite se la boire cette tisane à raison d'un litre par jour (le mélange était fait pour lutter contre le lumbago).

Le marché couvert de Port-Louis

Commentaires

Un séjour très agréable dans un joli petit hôtel avec un vraie plage; une chambre idéalement située. Température estivale mais la clim est parfois nécessaire dans la chambre. La mer très agréable : température de rêve, ski nautique, et plongées en apnée sur le récif de corail.  La nourriture n'était pas formidable sauf les jours de Noël et Nouvel An. Une animation très honnête. Des excursions en bus local ( jardin Pamplemousse, Port-Louis) ou organisées (tour de l'île, Curepipe et terre des 7 couleurs).

Seul point embêtant : la durée du voyage en avion.