Le patator, ou lance-patate, est une arme de catégorie VII qui permet de projeter un corps –le plus souvent une pomme de terre– à une certaine distance. Si l'origine du patator est inconnue, Thierry Lhermitte en a bien fait la publicité en France, notamment en 1998 à La Grosse émission , d'Alain Chabat.

Le patator étant avant tout une sorte de « jouet », son principe de fonctionnement est plutôt basique : il est constitué d'une chambre de combustion grossièrement étanche et d'un canon, reliés entre eux par une pièce appelée réducteur. Une valve de chambre à air placée sur le corps du patator permet d'injecter du gaz de manière contrôlée. Les différents éléments du patator sont faits à base de composants de tuyauterie courante en PVC.

La combustion est déclenchée par une étincelle créée par un dispositif piézoélectrique (mécanisme d'allume-gaz), relié à deux électrodes vissées sur la chambre de combustion. On injecte un gaz combustible dans la chambre de combustion initialement remplie d'air. La chaleur dégagée par cette combustion provoque une brusque augmentation de la pression dans la chambre de conbustion, ce qui propulse le projectile, placé à la base du canon.

Le patator n'étant évidemment pas une arme précise, serait-il possible de prévoir, avec une certaine marge d'erreur, la distance d'un tir, et par conséquent l'endroit où le projectile atterrirait ? Il faudrait pour cela se pencher sur la question de l'énergie libérée par une combustion avec une certaine quantité d'un certain gaz ; comment prévoir la trajectoire décrite par le projectile ; et tous les paramètres théoriques à prendre en compte, puis ensuite réaliser plusieurs tirs et en faire les statistiques pour savoir si les prévisions étaient justes.

Thierry Lhermitte dans la Grosse Emission

Émission du 6 novembre 1998

dernière mise à jour : 04/03/2012

Dossier TPE préparé par Hugo Frammery, Antoine De Malézieux et Inès Baudry - 1ère S4 - Lycée International de Ferney-Voltaire